Bellus Health

INVESTISSEURS & MÉDIAS

News Release

« Retour

BELLUS Santé annonce ses résultats financiers et faits saillants pour le premier trimestre de 2021

5/10/21

- Essais cliniques SOOTHE de phase 2b et BLUEPRINT de phase 2a suivent le calendrier prévu; les principaux résultats sont attendus au quatrième trimestre de 2021 -

- Espèces, quasi‑espèces et placements à court terme se chiffrant à 81,9 millions $ US
à la fin du trimestre; la position de liquidité actuelle
devrait être suffisante
pour financer le plan d’exploitation jusqu’à la fin de 2022 -

LAVAL (Québec) – Le 10 mai 2021 – BELLUS Santé inc. (Nasdaq : BLU; TSX : BLU) (« BELLUS Santé » ou la « société »), une société biopharmaceutique au stade clinique qui développe de nouveaux produits thérapeutiques pour le traitement de la toux chronique réfractaire et d’autres troubles liés à l’hypersensibilisation, a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers et opérationnels pour le premier trimestre terminé le 31 mars 2021.

« Au cours du premier trimestre, les progrès que nous avons accomplis l’an dernier se sont poursuivis, en ayant comme cible principale l’avancement du développement clinique de notre antagoniste des récepteurs P2X3, le BLU‑5937, pour deux indications distinctes », a déclaré Roberto Bellini, président et chef de la direction de BELLUS Santé. « Notre essai SOOTHE de phase 2b pour le traitement de la toux chronique réfractaire et notre essai BLUEPRINT de phase 2a pour le traitement du prurit chronique associé à la dermatite atopique progressent bien. Nous attendons avec impatience les avancées sur le plan clinique, réglementaire et corporatif pour l’ensemble des antagonistes des récepteurs P2X3 au cours de l’année effervescente qui s’annonce, y compris les principaux résultats de nos deux essais cliniques de phase 2 qui sont attendus au quatrième trimestre. »

FAITS SAILLANTS DU PROGRAMME ET DE LA SOCIÉTÉ

Essai clinique SOOTHE de phase 2b du BLU‑5937 en cours pour le traitement de patients souffrant de toux chronique réfractaire.

  • Les principaux résultats de l’essai SOOTHE sont attendus au quatrième trimestre de 2021.
  • Il est prévu qu’une analyse intérimaire administrative sera réalisée au troisième trimestre de 2021.

Essai clinique BLUEPRINT de phase 2a du BLU‑5937 en cours pour le traitement de patients souffrant de prurit chronique associé à la dermatite atopique.

  • Les principaux résultats de l’essai BLUEPRINT sont attendus au quatrième trimestre de 2021.

Nomination de William Mezzanotte, MD, MPH au conseil d’administration.

  • En mars 2021, la société a nommé William Mezzanotte, MD, MPH à son conseil d’administration. Le DrMezzanotte apporte au conseil des dizaines d’années d’expérience approfondie en développement et en commercialisation de produits, y compris le développement et l’approbation de 30 produits dans divers domaines thérapeutiques.

RÉSULTATS FINANCIERS

Position de liquidité : Au 31 mars 2021, la société disposait d’espèces, de quasi‑espèces et de placements à court terme totalisant 81,9 millions $ US, comparativement à 98,3 millions $ US au 31 décembre 2020. Cette diminution est principalement attribuable aux fonds utilisés pour financer ses activités d’exploitation, principalement le développement de son produit candidat, le BLU‑5937. Les espèces, quasi‑espèces et placements à court terme actuels devraient être suffisants pour financer le plan d’exploitation de la société jusqu’à la fin de 2022.

Perte nette : Pour le trimestre terminé le 31 mars 2021, la perte nette s’est élevée à 15,8 millions $ US (0,20 $ US par action), comparativement à 10,1 millions $ US (0,18 $ US par action) pour la période correspondante en 2020.

Frais de recherche et développement : Les frais de recherche et développement, déduction faite des crédits d’impôt à la recherche, se sont chiffrés à 12,4 millions $ US pour le trimestre terminé le 31 mars 2021, comparativement à 6,5 millions $ US pour la période correspondante en 2020, soit une augmentation de 5,9 millions $ US ou 91 % par rapport à l’exercice précédent. Cette augmentation est principalement attribuable aux dépenses plus élevées engagées pour le développement du BLU‑5937, soit principalement les activités liées à l’essai SOOTHE de phase 2b pour le traitement de la toux chronique réfractaire et à l’essai BLUEPRINT de phase 2a pour le traitement du prurit chronique associé à la dermatite atopique.  Ces essais ont débuté en décembre 2020 et les principaux résultats sont attendus au quatrième trimestre de 2021.

Frais généraux et administratifs : Les frais généraux et administratifs se sont chiffrés à 3,5 millions $ US pour le trimestre terminé le 31 mars 2021, comparativement à 2,8 millions $ US pour la période correspondante en 2020, soit une augmentation de 0,7 million $ US ou 26 % par rapport à l’exercice précédent. Cette augmentation est principalement attribuable à la charge de rémunération à base d’actions plus élevée liée au régime d’options sur actions de la société.

Produits financiers (charges financières) net(te)s : Les produits financiers nets se sont chiffrés à 0,2 million $ US pour le trimestre terminé le 31 mars 2021, comparativement à des charges financières nettes de 0,9 million $ US pour la période correspondante en 2020. Les charges financières nettes pour la période correspondante de l’exercice précédent comprenaient une perte de change de 1,2 million $ US issue de la conversion des actifs nets monétaires libellés en dollars canadiens de la société au cours de la période. En excluant cette perte, l’augmentation des produits financiers est compensée en partie par des intérêts créditeurs moins élevés en 2021 attribuable à la diminution de la position d’espèces, de quasi‑espèces et de placements à court terme.

APERÇU DES RÉSULTATS FINANCIERS

 

Trois mois terminés le

31 mars 2021

Trois mois terminés le

31 mars 2020

 

(en milliers de dollars, sauf pour les montants par action)

Produits

4

$ US

4

$ US

Frais de recherche et développement, nets

(12 448)

 

(6 510)

 

Frais généraux et administratifs

(3 470)

 

(2 762)

 

Produits financiers (charges financières) net(te)s

163

 

(864)

 

Perte nette pour la période

(15 751)

$ US

(10 132)

$ US

Perte par action de base et diluée

(0,20)

$ US

(0,18)

$ US

Les états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités de la société et le rapport de gestion connexe pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2021 seront disponibles sous peu sur le site de SEDAR à l’adresse www.sedar.com et sur le site d’EDGAR, à l’adresse www.sec.gov/edgar.

BELLUS Santé annonce l’élection des administrateurs lors de l’assemblée annuelle

À l’assemblée annuelle des actionnaires tenue par webdiffusion aujourd’hui, les candidats au poste d’administrateur indiqués ci‑après et dont le nom figure dans la circulaire de sollicitation de procurations par la direction datée du 23 mars 2021 ont été élus administrateurs de la société.

Voici les résultats détaillés de l’élection :

Candidat

Résultat

Votes pour

%
pour

Abstentions de vote

%
d’abstentions

Dr Francesco Bellini, O.C.

Élu

47,991,755

99,96 %

20,519

0,04 %

Roberto Bellini

Élu

47,987,509

99,95 %

24,765

0,05 %

Dr Youssef L. Bennani

Élu

47,975,565

99,92 %

36,709

0,08 %

Franklin M. Berger

Élu

38,786,592

80,78 %

9,225,682

19,22 %

Dre Clarissa Desjardins

Élue

47,990,988

99,96 %

21,285

0,04 %

Pierre Larochelle

Élu

47,987,417

99,95 %

24,857

0,05 %

Dr William Mezzanotte

Élu

47,989,421

99,95 %

22,853

0,05 %

Joseph Rus

Élu

47,983,232

99,94 %

29,042

0,06 %

Les résultats de vote finaux concernant toutes les questions mises aux voix à l’assemblée annuelle qui a eu lieu aujourd’hui seront disponibles sur le site de SEDAR à l’adresse www.sedar.com et sur le site d’EDGAR, à l’adresse www.sec.gov/edgar.

À propos du BLU‑5937

Le BLU‑5937, un antagoniste très sélectif des récepteurs P2X3, est développé pour le traitement de la toux chronique réfractaire, du prurit chronique et d’autres troubles liés à l’hypersensibilisation.

Les récepteurs P2X3, qui entrent en jeu dans l’hypersensibilisation du réflexe de la toux, sont une cible logique pour traiter la toux chronique et ont été évalués dans de nombreux essais cliniques portant sur différents antagonistes des récepteurs P2X3. La société estime que son antagoniste très sélectif des récepteurs P2X3 a le potentiel de réduire la toux des patients souffrant de toux chronique réfractaire tout en limitant les effets indésirables liés à la perturbation du goût.

En plus de la toux chronique réfractaire et du prurit chronique, le mécanisme du BLU‑5937 pourrait avoir une applicabilité thérapeutique étendue pour d’autres troubles liés à l’hypersensibilisation des neurones afférents, ce qui pourrait permettre à la société d’envisager la possibilité d’utiliser le BLU‑5937 pour le traitement d’un certain nombre d’autres indications. En conséquence, BELLUS Santé étudie les mécanismes par lesquels les récepteurs P2X3 pourraient contribuer à l’irritation et à la douleur pour divers autres troubles liés à l’hypersensibilisation des neurones afférents, et elle étudie également la possibilité que l’inhibition des récepteurs P2X3 puisse contribuer au traitement de ces affections.

À propos de BELLUS Santé (www.bellushealth.com)

BELLUS Santé est une société biopharmaceutique au stade clinique qui développe de nouveaux produits thérapeutiques pour le traitement de la toux chronique réfractaire et d’autres troubles liés à l’hypersensibilisation. Le produit candidat de la société, le BLU‑5937, est développé pour le traitement de la toux chronique réfractaire et du prurit chronique associé à la dermatite atopique.

La toux chronique réfractaire est une toux qui persiste pendant plus de 8 semaines malgré le traitement approprié de l’affection ou des affections sous‑jacentes. Selon les estimations, environ 9 millions de patients aux États‑Unis souffrent de toux chronique réfractaire. La toux chronique réfractaire est associée à d’importants effets physiques, sociaux et psychosociaux néfastes sur la santé et la qualité de vie. À l’heure actuelle, il n’existe aucun médicament spécifique approuvé pour la toux chronique réfractaire et les options de traitement sont limitées.

Le prurit chronique associé à la dermatite atopique est une sensation d’irritation entraînant le grattage et persistant pendant plus de 6 semaines chez les patients atteints de dermatite atopique. Selon les estimations, jusqu’à 10 % des adultes aux États‑Unis souffrent de dermatite atopique; presque tous signalent des symptômes de prurit et plus de 50 % des patients indiquent que le prurit chronique est leur symptôme le plus pénible. Malgré les traitements disponibles ciblant la dermatite atopique, le manque d’options pour atténuer précisément le fardeau que représente le prurit chez les patients atteints de dermatite atopique persiste.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué, à l’exception des énoncés de faits qui sont vérifiables indépendamment à la date des présentes, peuvent constituer des « énoncés prospectifs » au sens des lois et de la réglementation sur les valeurs mobilières du Canada, de la loi des États‑Unis intitulée Private Securities Litigation Reform Act of 1995, dans sa version modifiée, et d'autres lois sur les valeurs mobilières applicables. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui peuvent fréquemment, mais pas toujours, être reconnus à l’emploi de mots comme « prévoit », « anticipe », « croit », « a l’intention », « estime », « potentiel », « possible », « projette », « planifie » et d’autres expressions semblables. Ces énoncés, formulés d’après les attentes actuelles de la direction, comportent par le fait même de nombreux risques, incertitudes et hypothèses considérables, connus et inconnus, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de BELLUS Santé. Ces énoncés prospectifs portent sur ce qui suit, sans toutefois s’y limiter : le potentiel du BLU‑5937 pour traiter efficacement la toux chronique, le prurit chronique et d’autres troubles liés à l’hypersensibilisation, les attentes de BELLUS Santé concernant ses études précliniques et ses essais cliniques, y compris la conception et le calendrier de son essai clinique de phase 2b du BLU‑5937 pour le traitement de la toux chronique réfractaire et de son essai clinique de phase 2a du BLU‑5937 pour le traitement du prurit chronique associé à la dermatite atopique, y compris le moment et le résultat des interactions avec les autorités de réglementation, l’activité potentielle et le profil de tolérabilité, la sélectivité, la puissance et d’autres caractéristiques du BLU‑5937, y compris par rapport aux autres candidats concurrents, le potentiel commercial du BLU‑5937, notamment en ce qui a trait à la population de patients, au prix et à l’étiquetage, la situation financière de BELLUS Santé et l’applicabilité potentielle du BLU‑5937 et de la plateforme des récepteurs P2X3 de BELLUS Santé pour le traitement d’autres troubles. Les facteurs de risque qui peuvent avoir une incidence sur les résultats futurs de BELLUS Santé comprennent, sans toutefois s’y limiter : les avantages et l’incidence de sa stratégie d’enrichissement sur l’étiquette, les estimations et les projections concernant la taille et les débouchés du marché accessible du BLU‑5937 pour le traitement de la toux chronique réfractaire, la capacité d’élargir et de développer son portefeuille de projets, la capacité d’obtenir du financement adéquat, la capacité de BELLUS Santé à maintenir ses droits de propriété intellectuelle et à obtenir une protection adéquate des futurs produits grâce à cette propriété intellectuelle, l’incidence de la conjoncture économique en général, la conjoncture dans l’industrie pharmaceutique, l’incidence de la pandémie de COVID‑19 sur les activités, les plans et les perspectives de BELLUS Santé, notamment sur la capacité d’entreprendre et de réaliser des essais cliniques ou de le faire dans les délais, les changements réglementaires dans les territoires où BELLUS Santé fait des affaires, la volatilité du marché boursier, les fluctuations de coûts, les changements dans l’environnement concurrentiel attribuables aux regroupements, l’atteinte du taux d’épuisement des fonds prévu, les paiements/résultats potentiels liés aux ententes d’indemnité et aux droits à une valeur conditionnelle, l’atteinte des jalons prévus pour les études précliniques et les essais cliniques, le fait que BELLUS Santé s’en remet à des tiers pour réaliser ses études précliniques et ses essais cliniques sur le BLU-5937 et que les résultats réels peuvent différer à la suite de la vérification définitive et du contrôle de la qualité des données et des analyses. En outre, la durée du processus du développement du produit candidat de BELLUS Santé, la taille du marché pour celui-ci et la valeur commerciale de celui-ci dépendent d’un certain nombre de facteurs. De plus, la croissance et les perspectives de BELLUS Santé sont principalement tributaires du développement réussi de son produit candidat, soit le BLU‑5937, et d’autres produits candidats, de la tolérance des patients à ceux‑ci, de l’obtention de l’approbation réglementaire à leur égard, de leur commercialisation et de leur acceptation par le marché. Par conséquent, les résultats et événements réels futurs peuvent différer sensiblement des résultats et événements anticipés exprimés dans les énoncés prospectifs. Même si BELLUS Santé est d’avis que les attentes exprimées dans les énoncés prospectifs sont raisonnables, rien ne peut garantir qu’elles se concrétiseront. Le lecteur ne doit pas s’en remettre sans réserve aux énoncés prospectifs inclus dans le présent communiqué. Ces énoncés prospectifs ne sont valables qu’à la date où ils sont faits, et BELLUS Santé n’a pas l’obligation et décline toute intention de mettre à jour publiquement ou de revoir ces énoncés à la suite de quelque nouvelle information, événement futur, circonstance ou autre motif que ce soit, à moins qu’elle n’y soit tenue en vertu de la législation ou de la réglementation applicable. Veuillez consulter les documents publics déposés par BELLUS Santé auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières, y compris, sans s’y limiter, sa notice annuelle, et auprès de la Securities and Exchange Commission des États‑Unis, y compris, sans s’y limiter, son rapport annuel sur formulaire 40‑F, pour prendre connaissance d’autres facteurs de risque susceptibles d’avoir une incidence sur BELLUS Santé et ses affaires.

 

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS, VEUILLEZ COMMUNIQUER AVEC :

Ramzi Benamar

Chef des finances

rbenamar@bellushealth.com

 

Source : BELLUS Santé inc.